Vers le haut

Bob Jungels gagne Liège-Bastogne-Liège

Troisième victoire luxembourgeoise après Marcel Ernzer (1954) et Andy Schleck (2009)

La formation Quick Step a terminé sans réelle surprise sa campagne des classiques belges sur une nouvelle victoire de prestige. Au rendez-vous de Liège-Bastogne-Liège, ce n’est en revanche pas son leader Julian Alaphilippe, tout récent vainqueur de la Flèche Wallonne, qui a bénéficié de la force collective du groupe, mis son coéquipier Bob Jungels. Le jeu à plusieurs cartes maîtresses de l’équipe belge a permis au champion du Luxembourg de tenter sa chance dans la côte de la Roche-aux-Faucons, pour se lancer dans un raid solitaire d’une vingtaine de kilomètres qu’il a mené à bien. Après avoir remporté une étape du Giro d’Italia et porté le maillot de leader l’année dernière, Jungels remporte à 25 ans la plus belle victoire de sa jeune carrière et succède notamment au palmarès à ses compatriotes Marcel Ernzer (1954) et  Andy Schleck, qui avait utilisé la même rampe de lancement pour s’imposer lui aussi en solitaire en 2009.  

Abandon d’Alexis Vuillermoz
175 coureurs prennent le départ de la 104e édition. Les candidats à l’échappée sont nombreux dès les premiers coups de pédale, mais un groupe se détache au kilomètre 5 avec Anthony Perez (Cofidis), Mark Christian, Casper Pedersen (Aqua Blue), Florian Vachon (Fortuneo), Jérôme Baugnies (Wanty), Paul Ourselin (Direct Energie), Mathias Van Gompel (Sport Vlaanderen) et Antoine Warnier (Aqua Protect Veranclassic), rejoints au km 9 par Loic Vliegen (BMC). C’est donc avec 9 coureurs que progresse l’échappée, jusqu’à obtenir un avantage maximal de 6’10’’ au passage au km 32. Pendant ce temps, le peloton et surtout l’équipe AG2R perd Alexis Vuillermoz, diminué par des problèmes gastriques.

Première sélection à la Ferme Libert
Les coureurs d’UAE Emirates sont les premiers à fixer l’allure du peloton, vite relayés par ceux de Quick Step Floors pour maintenir les attaquants à distance raisonnable. Au moment de faire demi-tour pour s’attaquer au trajet retour, l’avantage des hommes de tête repasse sous la barre des 5 minutes. L’entrée dans l’enchaînement des côtes de Pont, de Bellevaux et de la Ferme Libert, marque le début de la sélection au sein de l’échappée. En achevant ce triptyque (km 180), il n’y a plus que Vliegen, Perez, Christian, Baugnies et Ourselin à l’avant de la course, avec 3’30’’ d’avance sur un peloton où le rythme a sensiblement augmenté.      

Jungels en solo
C’est au tour de Vliegen de fléchir dans la côte du Rosier (km 198), laissant l’échappée se poursuivre à quatre et tenter de résister dans la côte de la Redoute. Mais sur cette ascension exigeante, Jérôme Baugnies accélère en solitaire et bascule en tête, avec 1’15’’ sur un peloton emmené à ce stade par les Quick Step. Son effort lui permet de prolonger l’aventure un peu plus longtemps, mais réintègre le peloton peu avant la côte de la Roche-aux-Faucons. Le durcissement brutal du rythme est orchestré par Quick Step, qui secoue les favoris dans un premier temps avec Philippe Gilbert, puis avec Bob Jungels, suffisamment puissant pour s’échapper en solitaire au sommet de la côte. Le Luxembourgeois pousse même son avantage à 53’’, un capital qui le met à l’abri des contre-attaques qui se forment derrière lui. Jelle Vanendert se lance à sa poursuite dans la côte de Saint-Nicolas, imité à 3 kilomètre par Romain Bardet et Michael Woods. Pendant que le champion du Luxembourg s’accroche à sa marge et s’impose en solitaire, la bataille pour le podium se termine dans le dernier kilomètre à l’avantage de Michael Woods et Romain Bardet, qui complètent dans cet ordre le tiercé.

(Photos sportspress.lu / ATP)

Télégramme de félicitation du Ministre des Sports Romain Schneider à Bob Jungels, vainqueur de Liège-Bastogne-Liège 2018 (22.04.2018)

Du grand art, en rouge-blanc-bleu :  BRAVO Bob !

Cher Bob,

Remporter la doyenne des courses cyclistes n’est donné qu’aux vrais champions et tu en fais partie désormais, BRAVO BOB !

Ta formidable chevauchée par-dessus la Côte de la Roche aux Faucons vers Ans à la manière d’Andy Schleck en 2009 et ta splendide victoire en solitaire dans ce Liège-Bastogne-Liège 2018 constituent d’ores et déjà un moment inoubliable dans l’histoire du sport grand-ducal.

Savoir choisir ses objectifs est l’une de tes grandes qualités, cher Bob, savoir réaliser ces mêmes objectifs constitue un grand art que seuls les grands champions maîtrisent !

Le Luxembourg tout en entier est fier de toi et te souhaite bonne chance pour la suite de cette saison cycliste qui démarre de la meilleure des manières pour les couleurs luxembourgeoises.

Portrait de sportspress.lu
AUTEUR

sportspress.lu

Gala 2017 Les Photos

Galerie Photos Awards Night 2017

Photos Charles Caratini

 

 

 

(21/05/2018 - lessentiel.lu / sportspress.lu) L'international de football luxembourge...
Lundi, mai 21, 2018 - 08:30
(14/05/2018 - Tageblatt online / sportspress.lu) Die 69. Auflage der Flèche du Sud 20...
Lundi, mai 14, 2018 - 07:58
Le F91 s'est imposé sur le terrain de Differdange (0-6). Les Dudelangeois ne peuvent...
Dimanche, mai 13, 2018 - 20:40
(09/05/2018 - sportspress.lu / lessentiel.lu) Après une excellente présaison, Dylan P...
Mercredi, mai 9, 2018 - 09:25

GIRO D'ITALIA 4.–27.5.2018

FOOTBALL

Espace Membres