Vers le haut

Bradley Wiggins s'empare du record de l'heure

54,526 km à l'heure

(07/06/2015 lequipe.fr) Sans surprise, Bradley Wiggins s'est emparé dimanche du record de l'heure avec 54,526 kilomètres parcouru, effaçant ainsi la précédente marque de son compatriote Alex Dowsett (52,937 km). Le vainqueur du Tour de France 2012 n'a pas réussi à atteindre la barre des 55 kilomètres parcourus dans une très chaude ambiance.

Wiggins avait fait du record de l'heure son objectif de l'année 2015 : il n'a pas déçu. Le tout récent retraité du cyclisme sur route a ajouté à sa carrière une performance historique en parcourant 54,526 kilomètres en soixante minutes dans le Valley Velopark de Londres dimanche soir. Poussé par un public acquis à sa cause, Bradley Wiggins a dans un premier temps surpris spectateurs et médias en avançant son départ de trois minutes.

Parti à 19h27, il a d'emblée trouvé un rythme supérieur à celui du précédent détenteur du record, Alex Dawsett (52,937 km le 2 mai dernier). Après une dizaine de minutes d'effort, sa moyenne (54,240 km/h) a laissé entendre qu'il aurait du mal à flirter avec les 55 km/h.

Cinq blocs, une trajectoire bien spécifique

Pour tenir la cadence, Bradley Wiggins, en spécialiste de la piste, avait décidé de diviser son effort en cinq blocs de douze minutes, là où ses prédécesseurs ont plus facilement opté pour trois fois vingt minutes. Ses trajectoires, quasiment invariables tours après tours, étaient vouées à lui offrir une meilleure dynamique : collé au bas de piste dans les virages, un peu plus haut dans les lignes droites. Autant de paramètres à respecter qui ne lui ont pas permis de relancer l'allure. Après 35 minutes, il a atteint son maximum de 54,62 km/h.

Une histoire de pressions

Si Bradley Wiggins pourra logiquement se satisfaire de son nouveau statut de recordman de l'heure, son résultat final reste décevant compte tenu de ses ambitions. L'ancien coureur de l'équipe Sky avait annoncé viser les 55,250 kilomètres et n'a jamais réussi à se montrer à la hauteur de ce défi. Probable facteur non négligeable : une pression atmosphérique trop élevée qui a rendu l'effort plus difficile à gérer. En y ajoutant l'extrême difficulté de tenir pendant une heure la trajectoire parfaite, la performance prend un goût d'inachevé. Désormais, Bradley Wiggins va se consacrer à son prochain objectif, les Jeux Olympiques 2016 de Rio. A moins qu'il ne décide de tenter sa chance une deuxième fois.

(Photo: Eurosport)

Portrait de sportspress.lu
AUTEUR

sportspress.lu

Gala 2017 Les Photos

Galerie Photos Awards Night 2017

Photos Charles Caratini

 

 

 

(13/06/2018 - sportspress.lu) La grande aventure est en cours pour Ralph Diseviscourt...
Mercredi, juin 13, 2018 - 07:59
(27/05/2018 - sportspress.lu) La Coupe de Luxembourg de football 2018 a été remportée...
Dimanche, mai 27, 2018 - 21:56
(21/05/2018 - lessentiel.lu / sportspress.lu) L'international de football luxembourge...
Lundi, mai 21, 2018 - 08:30
(14/05/2018 - Tageblatt online / sportspress.lu) Die 69. Auflage der Flèche du Sud 20...
Lundi, mai 14, 2018 - 07:58

TOUR DE SUISSE 9.6.–17.6.2018

COUPE DU MONDE 14.6.–15.7.2018

Espace Membres