Vers le haut

La catastrophe...

Le Luxembourg s'incline 0:8 (0:3) à Solna contre la Suède

(08/10/2017 / lessentiel.lu) Le Luxembourg a complètement coulé face à la Suède (8-0), samedi soir, lors de la 9e journée des éliminatoires du Mondial 2018. Le pire résultat des Lions rouges depuis 1982 (0:9 au Wembley contre l'Angleterre).

Ils étaient près de 50 000, samedi soir, à la Friends Arena pour voir leurs protégés assurer le spectacle face au Luxembourg. Malgré la pluie, le toit amovible de la magnifique enceinte de Solna avait été laissé grand ouvert. Et ça tombe bien pour les spectateurs, le chemin du but du Luxembourg aussi. 

Après 18 minutes, la partie était déjà pliée. Le capitaine Granqvist a d’abord transformé un pénalty consécutif à une faute de Martins (1-0, 10e). Puis Berg, bien servi par Toivonen dans la surface, fusillait Joubert (2-0, 18e). Les héros luxembourgeois de Toulouse avaient coulé alors que leurs adversaires n’avaient même pas encore vraiment forcé.

Rêve brisé

La fête battait son plein dans la Friends Arena. Une première «ola» faisait plusieurs fois le tour du stade dès la demi-heure de jeu. A ce moment-là, la Suède était en tête du groupe et tout le monde rêvait que la France se fasse accrocher un peu plus tard en Bulgarie.

Sur la pelouse, les Lions rouges semblaient eux un peu perdu. Les contre-attaques étaient mal joués et les pertes de balle trop nombreuses. Sur l’une d’elles, Berg en profitait pour corser l’addition en deux temps (3-0, 37e). Seul un coup-franc des 25 mètres de Vincent Thill, qui filait juste à côté, venait briser le néant côté grand-ducal (43e).

Nouveau pénalty

Les frères Thill faisaient les frais des réajustements tactiques de Luc Holtz à la pause. Le sélectionneur, lui aussi moins inspiré que lors des deux derniers matchs, apportait du renfort offensif avec Turpel et Gerson. 

Ce dernier manquait de peu de réduire le score (52e), sa frappe passant à côté. Mais Berg, beaucoup plus adroit devant les cages, inscrivait un triplé d’une belle frappe enroulée (4-0, 54e). Le Luxembourg coulait et Lustig ne se faisait pas prier pour inscrire n nouveau but de la tête (5-0, 59e). Une main de Philipps dans la surface offrait un nouveau pénalty à Granqvist (6-0, 67e). 

Pas loin du pire

Luc Holtz s’enfonçait dans son siège. Et son équipe à la dernière place du groupe A. Mais ce n’était pas la fin du cauchemar. De la tête, Berg soignait encore un peu plus ses stats (7-0, 71e). Toivonen, d’une reprise splendide (8-0, 76e), se faisait plaisir en trompant une huitième fois un Joubert qui devait être entrain de demander pourquoi il n’avait pris pas sa retraite internationale après le match de Toulouse. 

Après être rentrée dans l’histoire en obtenant un nul face à la France, la sélection de Luc Holtz a presque égalé la pire défaite des Lions rouges face à l’Angleterre, en 1960 (9-0). Un autre 9-0 avait également sanctionné la prestation du Luxembourg face à l'Angleterre: c'était en décembre 1982 à Londres. Quoi qu’il en soit, une sérieuse remise en question s’impose avant la réception de la Bulgarie, mardi soir au stade Josy-Barthel. 

(Photo sportspress.lu / Gerry Schmit)

Portrait de sportspress.lu
AUTEUR

sportspress.lu

Médias

(08/10/2017 / lessentiel.lu) Le Luxembourg a complètement coulé face à la Suède (8-0)...
Dimanche, octobre 8, 2017 - 21:43
(14/09/2017 / CIO) La Session du Comité International Olympique (CIO), réunie à Lima...
Jeudi, septembre 14, 2017 - 12:06
(7/9/2017 - Fédération Luxembourgeoise de Football) L’Union des associations européen...
Jeudi, septembre 7, 2017 - 15:58
(3/9/2017 - lessentiel.lu) Un pied, une tête, la barre (une pour Griezmann et une pou...
Lundi, septembre 4, 2017 - 01:11

Espace Membres