Vers le haut

Première victoire pour Jempy Drucker

Le Luxembourgeois gagne la RideLondonClassic

(02/082015 - cyclismactu.net) Jean-Pierre Drucker (BMC Racing Team) s'est imposé ce dimanche sur la 4e édition de la RideLondon Classic, qui s'élançait et se terminait dans la capitale anglaise. Le Luxembourgeois a réglé au sprint un groupe de quatre coureurs. Mike Teunissen (LottoNL-Jumbo) et Ben Swift (Team Sky) ont pris les accessits, Sep Vanmarcke termine quatrième. Le peloton a été piégé.  

Deux groupes de tëte

Cinq coureurs forment la première vraie échappée de la journée, on retrouve là Erick Rowsell (Madison Genesis), Lander Seynaeve (Wanty-Groupe Gobert), Riccardo Stacchiotti (Nippo Vini Fantini), Peter Williams (One Pro Cycling) et Sander Helven (Topsport Vlaanderen). L'écart grimpe jusqu'à cinq minutes pour ces cinq hommes mais le travail des équipes Etixx-Quick Step et Sky à l'arrière ne leur permet pas de prendre plus de champs. Pire, il le fait fondre sous la minute à 70 kilomètres de l'arrivée. Ils sont rattrapés quelques kilomètres plus loin, se dessine alors une course de mouvement, ou certains tentent d'éviter le sprint massif. Dans un nouveau groupe de tête sont notamment présents : Philippe Gilbert, Rohan Dennis (BMC Racing Team), Ben Swift (Team Sky) et Tyler Farrar (MTN-Qhubeka). Mais le peloton revient sous l'impulsion des équipiers de Mark Cavendish (Etixx-Quick Step).

Le peloton piégé

Huit autres concurrents sortent dans la foulée. Leigh Howard (Orica-GreenEDGE), Jean-Pierre Drucker (BMC Racing Team), Fernando Gaviria (Etixx-Quick Step), Ben Swift (Team Sky), Kenneth Van Rooy (Lotto-Soudal), Kristian Sbaragli (MTN-Qhubeka), Mike Teunissen et Sep Vanmarcke (LottoNL-Jumbo) parviennent à s'entendre à la perfection et à creuser l'écart qui atteint 50 secondes à 25 kilomètres du but. Derrière eux, c'est la formation Bora-Argon 18 qui doit mener la chasse pour Shane Archbold. Les équipes Etixx et Sky ont un homme à l'avant et n'ont par conséquent plus à assumer la poursuite ! Cette échappée a tout pour être la bonne et empêcher une arrivée massive, ce qui serait une première dans l'histoire de la compétition. Dans le peloton, c'est l'enterrement... Personne ne veut prendre les commandes de ce dernier. Deux minutes ! C'est l'avance des huit leaders à 16 kilomètres de la ligne,  

Drucker gagne

La victoire va se disputer devant à moins d'une désorganisation complète. Swift veut éviter cela et essaye de lâcher ses compagnons, en vain. C'est Sep Vanmarcke qui lance la bonne attaque à 13 kilomètres. Il prend une dizaine de secondes d'avance en un court instant et peut de surcroît compter sur son coéquipier Teunissen pour sauter sur tout ce qui bouge. On temporise dans le groupe de contre, l'avantage est pour le Belge. Le "presque" bon coup de Vanmarcke La victoire semble promise au coureur de l'équipe LottoNL-Jumbo, lequel ne se pose pas de question augmente son avance, vingt secondes à 6 kilomètres.

"Jempy" Drucker et Ben Swift font la majeure partie du travail derrière pour tenter de revenir, mais n'est-ce pas déjà trop tard ? Peut-être pas. Les deux coureurs sortent et reviennent sur le 2e de Paris-Roubaix 2013, même s'ils emmènent sur leur porte-bagage le jeune Teunissen. Les Quatre coureurs se présentent ensemble sous la flamme rouge, Teunissen fait le kilomètre mais sans succès. Au sprint, c'est le Luxembourgeois Jean-Pierre Drucker qui le devance et remporte sa première course chez les professionnels. Le Britannique Ben Swift prend la troisième place.  

*Joël Zangerlé (Cult) se classe 88e, tandis que son équipier Alex Kirsch a abandonné.

Portrait de sportspress.lu
AUTEUR

sportspress.lu

Médias

(08/10/2017 / lessentiel.lu) Le Luxembourg a complètement coulé face à la Suède (8-0)...
Dimanche, octobre 8, 2017 - 21:43
(14/09/2017 / CIO) La Session du Comité International Olympique (CIO), réunie à Lima...
Jeudi, septembre 14, 2017 - 12:06
(7/9/2017 - Fédération Luxembourgeoise de Football) L’Union des associations européen...
Jeudi, septembre 7, 2017 - 15:58
(3/9/2017 - lessentiel.lu) Un pied, une tête, la barre (une pour Griezmann et une pou...
Lundi, septembre 4, 2017 - 01:11

Espace Membres