Vers le haut

PyeongChang (10) : Sofia Goggia survole la descente

(21/02/2018 - olympic.org) On attendait une course grandiose, et on n’a pas été déçu. Sur la magnifique piste de Jeongseon, un peu plus glacée que lors des entraînements, les meilleures descendeuses de la planète ont pu se livrer pleinement. Les nombreux mouvements de terrains ont rendu le spectacle magnifique et les conditions météo étaient idéales avec du ciel bleu, un vent modéré et une neige très dure et agressive. Les deux immenses favorites sont Lindsey Vonn et Sofia Goggia.

La première à s’élancer est l’Italienne avec le dossard n°5. Victorieuse sur cette même piste lors de la descente pré-olympique un an plus tôt, elle semble maîtriser les mouvements de terrain, les bosses et les longues courbes qui jalonnent ce tracé assez peu pentu. Elle qui part si souvent à la faute, signe un run très propre sans prendre de risque inconsidéré. En 1.39.22, elle améliore son temps de la veille à l’entraînement de plus d’une seconde.

LA SURPRISE MOHWINCKEL

Deux dossards plus tard, Lindsey Vonn s’élance pour son ultime descente olympique. Privée des Jeux de Sotchi sur blessure, elle est animée par un fort esprit de revanche. Son style est toujours aussi fluide et ses capacités de glissement impressionnantes. Néanmoins, elle ne parvient pas à rivaliser avec les temps intermédiaires de sa rivale. A l’arrivée, pas de miracle, elle se retrouve à 47 centièmes de son amie Sofia.

On pense pendant un long moment qu’elle va finir à la deuxième place mais c’est sans compter avec la surprenante Norvégienne Raghnild Mohwinckel. Partie avec le dossard 19, elle prend tous les risques et donne des frissons aux supporters italiens. Finalement, elle en termine avec seulement neuf centièmes de retard sur la première. De loin son meilleur résultat dans cette discipline, elle qui n’avait jamais fait mieux que sixième en coupe du Monde. Elle s’offre une deuxième médaille d’argent à PyeongChang après celle obtenue en géant.

CINQ OPÉRATIONS AUX GENOUX

A 25 ans, Sofia Goggia, la Bergamasque, obtient la consécration qu’elle méritait. Immensément douée, elle était devenue la première skieuse Italienne à obtenir des podiums de coupe du monde dans quatre disciplines (descente, super G, géant et combiné). Sa carrière a été retardée par d’innombrables blessures que l’on peut expliquer par son côté casse-cou. Elle a notamment subi cinq interventions chirurgicales aux deux genoux. Avec cette victoire, elle efface toutes les années de galère et ouvre un palmarès qui pourrait rapidement s’enrichir. 

(Photo: www.olympic.org)

Portrait de sportspress.lu
AUTEUR

sportspress.lu

Gala 2017 Les Photos

Galerie Photos Awards Night 2017

Photos Charles Caratini

 

 

 

  (26-Jun-2018 - sportspress.lu / Quick Step) Winner of an astounding 43 races in...
Mardi, juin 26, 2018 - 19:00
(23/06/2018 - sportspress.lu / lessentiel.lu) Il l'a fait! Pour la deuxième fois, le...
Dimanche, juin 24, 2018 - 09:35
(20/06/2018 - sportspress.lu / Ministère des Sports) Ce mercredi 20 juin 2018 le mini...
Mercredi, juin 20, 2018 - 18:38
(27/05/2018 - sportspress.lu) La Coupe de Luxembourg de football 2018 a été remportée...
Dimanche, mai 27, 2018 - 21:56

TOUR DE FRANCE 7.7.–29.7.2018

Espace Membres