Vers le haut

Tour of Oman : Boasson Hagen contre-attaque

Jempy Drucker 49ième à 1'46''; Bob Jungels 72ième à 6'34''

(20-02-2016 / A.S.O.) Après avoir cédé le maillot rouge de leader à Vincenzo Nibali la veille dans l’ascension terrible de Green Mountain, Edvald Boasson Hagen a parfaitement su réagir lors de la 5e étape du Tour of Oman. Faisant parti du groupe d’une trentaine de favoris ayant rattrapé, in extremis, un duo d’échappés à deux kilomètres de la ligne, le Norvégien s’est imposé au sprint devant Greg Van Avermaet et Marco Canola. Déjà victorieux de l’étape arrivant à Quriyat, il en remporte une deuxième sur cette édition. Solidement installé dans le groupe de tête, Nibali conserve la tête du général et possède toujours 15’’ d’avance sur Romain Bardet à la veille de la dernière journée.
 
Le territoire omanais possède de nombreuses merveilles, la région autour de Yiti en est une. C’est entre les collines ocre et jaunes et la mer turquoise longeant d’immenses plages de sable fin, que les 138 coureurs encore en course avaient rendez-vous pour la 5e étape du Tour of Oman. Après une terrible journée hier, avec l’ascension de Green Mountain, la pénultième journée de l’épreuve en direction du ministère du tourisme ne serait pas de tout repos pour autant. Le format court (119,5 km) n’enlèverait en rien la difficulté du parcours, ponctué de cinq ascensions répertoriées et d’une entame pour costauds.
 
Sur la première partie en montagne russe, Jacques Janse Van Rensburg file dès le premier kilomètre. Après une série de toboggans, le Sud-Africain est rejoint par deux autres courageux au km 14 : Hugo Houle (ALM) et Pieter Weening (ROP). L’écart en faveur de ce trio va vite augmenter.
 
Au premier sprint intermédiaire (km 29), remporté par Janse Van Rensburg devant Houle et Weening, le peloton pointe à 5’10’’. Cet écart passe à 5’50’’ au sommet de la première ascension (Al Jissah, km 33) où Janse bascule encore en tête, et même un maximum de 6’15’’ au sommet de la deuxième ascension (km 40), remporté par le même homme, alors virtuel leader de l’épreuve, lui qui pointait à 5’19 au matin de cette 5e étape.
 
Mais dès lors, les formations Astana et Lampre-Merida prennent la poursuite en main et l’écart chute. Au sommet de la première de trois ascensions de Bousher Al Amerat (km 76,5), Janse s’offre trois points supplémentaires au classement de la combativité alors que le peloton n’est plus qu’à 4’18’’. L’avant dernière montée de la journée va ensuite être pénible pour le Canadien Houle, distancé par ses anciens compagnons d’échappée. Malgré plusieurs tentatives en solitaire de Janse Van Rensburg, Weening parvient à résister, et recoller. Ainsi les deux hommes atteignent le sommet de la 4e ascension avec 2’ d’avance sur Houle et surtout 3’38’’ sur le peloton.
 
Les choses se compliquent cependant lorsque sous l’impulsion de coureurs d’AG2R et Lampre-Merida, le groupe de favoris accélère. Au deuxième sprint de bonifications (aussi la 5e et dernière ascension, km 91), remporté par Janse Van Rensburg, pour changer, un groupe d’une vingtaine d’éléments, dont tous les favoris, ne pointe plus qu’à 1’13’’.
 
Il reste alors 13 kilomètres à parcourir et la victoire semble encore largement envisageable pour le duo de tête. Mais face au vent, les échappés cèdent du temps malgré leur parfaite collaboration. A dix kilomètres de la ligne, ils n’ont plus que 38’’ d’avance. Finalement, le duo est repris à un peu plus de deux kilomètres du but.
 
Un groupe d’une trentaine de coureurs reste uni jusqu’à la dernière ligne droite devant le ministère du tourisme. Bien emmené par trois coéquipiers de chez Dimension Data, Edvald Boasson Hagen se montre le plus véloce et remporte sa deuxième victoire sur cette édition, sa troisième à Oman. Au sprint, le Norvégien devance sur la ligne Greg Van Avermaet (BMC) et Marco Canola (UHC).
 
Confortablement installé dans le groupe de tête, Vincenzo Nibali (AST), 12e de l’étape, conserve la tête du général et portera donc le maillot rouge demain à l’occasion de la dernière étape de l’épreuve entre The Wave Muscat et la corniche de Matrah. Grace à sa deuxième victoire d’étape, Boasson Hagen prend les commandes du classement par points (maillot vert) alors que l’Australien Brendan Canty (DPC) conserve le maillot blanc de meilleur jeune. Ayant collecté la bagatelle de 21 points tout au long de la journée, aux sprints intermédiaires et aux sommets des différentes ascensions, Jacques Janse Van Rensburg s’empare du maillot de la combativité.

Tous les classements

Portrait de sportspress.lu
AUTEUR

sportspress.lu

Gala 2017 Les Photos

Galerie Photos Awards Night 2017

Photos Charles Caratini

 

 

 

(27/05/2018 - sportspress.lu) La Coupe de Luxembourg de football 2018 a été remportée...
Dimanche, mai 27, 2018 - 21:56
(21/05/2018 - lessentiel.lu / sportspress.lu) L'international de football luxembourge...
Lundi, mai 21, 2018 - 08:30
(14/05/2018 - Tageblatt online / sportspress.lu) Die 69. Auflage der Flèche du Sud 20...
Lundi, mai 14, 2018 - 07:58
Le F91 s'est imposé sur le terrain de Differdange (0-6). Les Dudelangeois ne peuvent...
Dimanche, mai 13, 2018 - 20:40

GIRO D'ITALIA 4.–27.5.2018

FOOTBALL

Espace Membres