(27-01-2016 / A.S.O. / CYCLING NEWS) Pour sa quinzième édition le Tour of Qatar entre dans une nouvelle dimension, alors que se profilent au bout de la saison les Championnats du Monde sur Route, qui se dérouleront en octobre prochain autour de Doha également.

Du 8 au 13 février, l’épreuve qatarienne prendra des airs de grande répétition générale, où chacun des grands sprinteurs présents sur le Tour of Qatar cherchera à marquer ses concurrents psychologiquement, le long des cinq étapes au programme. A l’exception du contre-la-montre individuel (11,4 km), programmé le troisième jour aux abords des infrastructures sportives du Lusail, les spécialistes de la dernière ligne droite seront encore à la fête en février. Mais pour pouvoir se parer du maillot Or de leader et rêver un peu plus au maillot arc-en-ciel de champion du monde, il faudra gérer au mieux les particularités du parcours et de la météo, qui peuvent parfois donner au Tour of Qatar des airs de classique flandrienne.

Comme des parenthèses posées dans la saison cycliste cette année, le Qatar accueille deux rendez-vous très attendus par les coureurs. En ce début d’année, le Tour of Qatar offrira au peloton l’opportunité de rouler 145,5 km sur le futur circuit des championnats du monde lors de la 2e étape du parcours, pour une grande répétition générale à l’aube d’une saison pleine de promesses et dont le Championnat du Monde au Qatar, en octobre, sera l’un des sommets.

Le plateau sera à la hauteur de l’événement avec une horde de sprinteurs prêts à en découdre. Parmi eux, on suivra avec intérêt les premiers pas de Mark Cavendish (Dimension Data) sous ses nouvelles couleurs. Déjà vainqueur du Tour of Qatar en 2013 il sera emmené de la meilleure des manières dans les sprints avec à ses côtés des coureurs comme Mark Renshaw, Tyler Farrar ou encore Edvald Boassen Hagen. Face à lui d’autres excellents spécialistes du sprint avec Alexander Kristoff (Katusha), Jempy Drucker (BMC), Sacha Modolo (Lampre – Merida), mais aussi Sam Bennett (Bora-Argon 18) et Andrea Palini (Skydive – Dubaï), en forme sur ce début de saison, ou bien encore quelques futurs grands noms du sprint mondial avec Moreno Hofland (Lotto NL – Jumbo) ou même Rick Zabel (BMC), qui a montré de très belles choses la saison dernière. D’autres viendront au Qatar dans le cadre de leur préparation pour les classiques flandriennes. Greg van Avermaet (BMC), 3e du dernier Paris-Roubaix, pourrait bien mettre son grain de sable dans les trains plus ou moins rôdés des équipes de sprinteurs si, comme les années précédentes, les conditions météorologiques et notamment le vent venaient à secouer le peloton.

Enfin, les 11,4 km du contre-la-montre du 3e jour offriront également une belle opportunité pour les spécialistes de l’effort solitaire d’aller chercher le maillot Or et la victoire au classement final. Chez Astana, les deux Néerlandais, Lars Boom et Lieuwe Westra notamment, peuvent espérer succéder à leur compatriote Niki Terpstra au palmarès du Tour of Qatar.

Le parcours du Tour of Qatar 2016 :
•    1ère étape, lundi 8 février : Dukhan – Al Khor Corniche, 176 km
•    2e étape, mardi 9 février : Test Event Doha 2016, 145,5 km
•    3e étape, mercredi 10 février : Lusail Circuit, 11,4 km
•    4e étape, jeudi 11 février : Al Zubarah Fort – Madinat Al Shamal, 189 km
•    5e étape, vendredi 12 février : Sealine Beach Resort – Doha Corniche, 114 km

Plus d’informations sur le Tour of Qatar 2016 sur www.letour.fr/tour-of-qatar

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here