(27/04/2017 – OGC Nice) 22 juillet 1989. 10e minute de jeu. A peine arrivé au Gym, Roby Langers fait parler la poudre, trompe Joël Bats et remet son nouveau club dans le match face à Paris.

La rencontre est électrique. Les décisions arbitrales plus que défavorables au Gym. Fabien Pivetau perd ses nerfs et se fait exclure, Jean-Phi’ Mattio enfile les gants, Sandjak sort la boîte à tacles, le président Innocentini menace de faire quitter le terrain…

Quasiment, 28 ans après cette rencontre brûlante (finalement achevée 3-3) et le 1er de ses 29 buts sous les couleurs niçoises, l’attaquant luxembourgeois, auteur du fameux quadruplé lors du barrage face à Strasbourg et coutumier des montées au grillage, lancera le sommet de la 35e journée entre Nice et Paris.

Ce dimanche, à partir de 19h30, celui qui travaille actuellement pour la Loterie Nationale du Luxembourg se rendra au Café des Aiglons à la rencontre des supporters, à l’occasion d’un rendez-vous baptisé « Raconte-moi ».

Il recevra ensuite le trophée des anciens Aiglons au centre de la pelouse.

(Photo www.ogcnice.com/fr/)

PS-En tapant sur le pdf ci-dessous, vous trouverez une interview que Roby Langers a accordée à Nice-Matin du jeudi 27 avril 2017.

C’est mon club, ma vie

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here