Chris Froome s’alignera sur le Giro (4-27 mai) avec la folle ambition de remporter à la suite le Tour de France, la Vuelta et le Tour d’Italie. Pour le leader du Team Sky, l’enjeu sera de taille : devenir le troisième homme dans l’histoire du cyclisme à être champion en titre sur les trois grands tours, France, Espagne et Italie.

S’il ambitionne de rejoindre Jacques Anquetil, Eddy Merckx, Bernard Hinault et Miguel Indurain dans la caste des quintuples vainqueurs de la Grande Boucle, il sait aussi avoir l’occasion de réaliser quelque chose d’au moins aussi fort, que personne n’a réalisé depuis Hinault, il y a trente-cinq ans.Présenté mercredi 29 novembre, le parcours du prochain Tour d’Italie ( du 4 au 27 mai 2018) comprend de nombreux sommets majeurs (Etna, Zoncolan, Finestre…) entre un départ à Jérusalem et une arrivée en ligne à Rome.

Pour la première fois, un Grand Tour va s’élancer hors d’Europe, et un vendredi. Les trois jours en Israël permettront d’honorer la mémoire de Gino Bartali, triple vainqueur de l’épreuve, reconnu «juste parmi les Nations» pour ses actions en faveur des juifs menacés pendant la Seconde Guerre mondiale.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here