(23/06/2018 – sportspress.lu / lessentiel.lu) Il l’a fait! Pour la deuxième fois, le cycliste amateur Ralph Diseviscourt est venu à bout de la Race across America (RAAM). Le Luxembourgeois de 41 ans est arrivé vendredi 22 juin, à 11h, à Annapolis, dans le Maryland, après avoir traversé les États-Unis d’ouest en est et parcouru près de 5 000 kilomètres. En plus de cette énorme prouesse physique, Ralph Diseviscourt peut être fier d’avoir relevé son défi: faire mieux qu’il y a deux ans. 

Pour sa première participation, le Luxembourgeois avait bouclé la course en dix jours, 18 heures et 19 minutes. Cette année, il améliore son résultat puisqu’il n’a mis que neuf jours, 12 heures et 33 minutes pour terminer l’épreuve. Côté classement, le natif de Wiltz fait aussi mieux que sa 4e position de 2016 en terminant à la 2e place en individuel homme, devancé par l’Autrichien Christoph Strasser, vainqueur de la course pour la cinquième fois, avec un temps de huit jours, 1 heure et 23 minutes.

Pour boucler cet incroyable défi, Ralph Diseviscourt a pu compter sur le soutien de ses proches. Avant d’attaquer la terrible ascension des Appalaches, en toute fin de parcours, celui qui est employé de la BIL a été boosté par sa femme, qui lui a laissé un émouvant message sur Facebook: «Allez Ralph, serre une dernière fois les dents, motive-toi et fonce! Plein tube! À travers ces satanées montagnes vers l’arrivée. Tu peux le faire». Un soutien décidément nécessaire. La météo n’a en effet pas été du côté de Ralph Diseviscourt, qui a été contraint de s’arrêter plus longtemps que prévu, mercredi, suite à un violent orage. Pas suffisant pour décourager le cycliste, qui a repris des forces pour finalement terminer en beauté son pari.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here