(21/10/2019 – Info sportspress.lu / lessentiel.lu) Jelena Ostapenko est de retour. Finaliste déçue à Linz la semaine passée face à Cori Gauff, la Lettone n’a pas raté la dernière marche, dimanche à Kockelscheuer. La 63e mondiale, âgée de 22 ans, est parvenue à terrasser l’Allemande Julia Görges (6-4, 6-1), pour soulever son premier trophée depuis septembre 2017 et son titre à Séoul.

Lauréate de Roland-Garros en 2017, Ostapenko, pour son second tournoi avec la Française Marion Bartoli comme coach, a su déstabiliser son adversaire allemande, qui est tombée sur un mur et n’a pu se reposer sur son service lorsqu’elle était en difficulté. La Lettone, elle-même très régulière sur ses mises en jeu, a brillé en retour et pris l’ascendant dans le jeu quand l’échange s’installait. Excellente en défense du fond du court, variant bien le jeu, Jelena Ostapenko a poussé Julia Görges, visiblement pas dans un grand jour, à d’innombrables fautes directes.

Après avoir bousculé l’Allemande dès le premier jeu sur son service, la Lettone a réussi quatre breaks de la partie, pour mener 5-4 dans la première manche, puis 2-1, 4-1 et l’emporter 6-1 dans la seconde, sur sa seconde balle de match. Le triomphe s’est fait sur une double faute de l’Allemande, déboussolée. Comme un symbole. Le public de Kockelscheuer, venu en nombre (plus de 2 000 spectateurs), aurait certainement voulu que le plaisir dure un peu. Jelena Ostapenko en a décidé autrement et a balayé la 26e mondiale en une heure pile.

En demies samedi, Görgesa avait livré un récital face à la Kazakhe Elena Rybakina, pourtant accrocheuse. Mais Görges, puissante et précise au service, l’un de ses points forts, a démontré que c’est loin d’être sa seule arme. N’en déplaise à l’entraîneur de la Japonaise Misaki Doi qui l’avait comparée à un «Karlovic avec des gros seins».

Entre coups de fusils en coup droit, passings splendides et retours long de ligne, elle a croqué la Kazakhe (6-3, 6-4) en moins d’une heure et demie. Dans cette partie, Rybakina n’aura pris le service qu’une fois à Görges pour revenir à 1-1 dans le premier set après avoir elle même perdu sa mise en jeu.

Jelena Ostapenko quant à elle, étaitvenue à bout de la Russe Anna Blinkova, au terme d’une rencontre indécise. Otapenko l’avait emporté en trois manches, (3-6, 6-3, 6-2) pour soulever dimanche son premier trophée depuis septembre 2017 et son titre à Séoul.


Photos sportspress.lu/ Fernand Konnen
https://www.bglbnpparibas-open.com/results

La lauréate Jelena Ostapenko
Remise des prix aux deux finalistes
Pluie de confettis pour Jelena Ostapenko
Jelena Ostapenko
Jelena Ostapenko
Julia Görges
Julia Görges
Julia Görges a atteint la finale
Le double a été remporté par la paire américaine Cori Gauff – Catherine McNally
Remise des prix du tournoi du double
Jelena Ostapenko
Anna Blinkova
Elena Rybanika
La championne olympique Monica Puig a été éliminée en ¼-finale
Julia Görges
Monica Puig a perdu en ¼-finale contre Julia Görges

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here