(27/11/2020 – Info sportspress.lu / Gérard Mistler) Robert Marchand a fêté ce jeudi 26 novembre ses 109 ans à l’EHPAD de Mitry-Mory, dans la banlieue parisienne où il réside depuis un mois. Il a partagé son gâteau d’anniversaire avec les élus de Mitry-Mory, le personnel et les pensionnaires de l’EHPAD, le président de l’Ardéchoise et celui des cyclotouristes de Mitry-Mory.

A 109 ans, Robert Marchand possède deux licences cyclistes, à Mitry-Mory pour le compte de la Fédération Française de Cyclotourisme (FF Vélo) et à l’Ardéchoise pour le compte de la Fédération Française de Cyclisme (FFC).

C’est sous le maillot de l’Ardéchoise qu’il a établi à AIGLES en Suisse (siège de l’UCI), puis amélioré à Saint-Quentin-en-Yvelines le record de l’heure des plus de 100 ans (près de 27 kilomètres dans l’heure) et qu’il a établi à Lyon le record du monde des plus de cent ans sur cent kilomètres (en 4h16′).

Depuis plus de vingt ans, Robert Marchand est l’ambassadeur numéro 1 de l’Ardéchoise qui constitue le plus grand rassemblement cycliste au monde chaque troisième semaine de juin, mais n’a pas pu se dérouler cette année en raison de la Covid 19.

C’est également la pandémie qui l’a poussé il y a un mois à quitter pour un EHPAD, le studio qu’il occupait seul à Mitry-Mory et qui l’a privé d’une sortie à vélo à l’air libre en compagnie des cyclistes de l’Ardéchoise, comme à chacun de ses anniversaires précédents.

En revanche, il roule toujours sur un vélo d’appartement et la marque de cycles française “Origine”, partenaire de l’Ardéchoise, lui fera parvenir dans les prochains jours en cadeau d’anniversaire, un home trainer spécialement conçu pour lui.

A l’occasion de son anniversaire, Robert Marchand a écrit et signé une lettre ouverte adressée au Président de la République Française et postée par Gérard Mistler, dans laquelle il fait l’apologie des bienfaits du sport pour la santé et la longévité.



 
Robert Marchand félicité par Madame le maire de Mitry-Mory, Charlotte Blandiot-Faride, son adjointe à la mobilité Mariane Margate et le président de l’Ardéchoise, Gérard Mistler (de gauche à droite).