Châtel, dimanche 10 juillet – La première étape de montagne du Tour de France a été prise en main par un volumineux groupe d’échappés, dont les plus solides coureurs ont su résister à un peloton qui n’a pourtant jamais laissé plus de 3’30’’ de marge sur la route entre Aigle et Châtel.
Parmi eux, les deux coureurs les plus spectaculaires du jour se sont livrés un mano a mano à distance, Bob Jungels ayant attaqué à 63 kilomètres de l’arrivée, tandis que Thibaut Pinot se lançait dans une contre-attaque à 9 km du Pas de Morgins.
Le Luxembourgeois, vainqueur de Liège-Bastogne-Liège en 2018 et d’une étape du Giro en 2017, a résisté au grimpeur français pour enrichir son palmarès d’une victoire sur le Tour de France, 11 ans après le succès de son compatriote Andy Schleck au col du Galibier. 

Article précédentAIPS Sport Media Awards launch 2022 edition – Submissions now open