(21/03/2024 Info sportspress.lu) L’équipe nationale du Luxembourg a vu son rêve de participation à la phase finale de l’Euro en Allemagne s’envoler jeudi soir sur la pelouse détrempée du stade Boris-Paichadze à Tbilissi.

Dans un stade archicomble (51.404 spectateurs payants) et sous une pluie battante, deux buts de Budu Zivzivadze ont permis à la Géorgie de s’imposer 2-0, alors que l’équipe de Luc Holtz a eu un joueur expulsé (Maxime Chanot) et un but de Gerson Rodrigues refusé dans des circonstances très controversées.

Même s’il faut souligner que l’équipe n’a pas réussi (surtout en première mi-temps) à enchaîner les performances de 2023, on peut dire que l’assistance video a eu raison du Luxembourg. Six minutes avant la pause (39e), l’arrière gauche Mica Pinto a été blessé au genou et à la jambe sans que la VAR ait été consultée. Ce tacle aurait normalement du valoir un carton rouge au fautif.

Le but régulier de Gerson Rodrigues à la 53e minute a été annulé après un contrôle de la VAR pour une action bien avant à l’autre bout du terrain. L’arbitre expulsait Maxime Chanot pour une faute commise en dehors de la surface et refusait le but de Rodrigues.

Si on analyse tout ce qui se passe ces derniers temps en matière de VAR sur les terrains de football, on constate que l’assistance video est en train de dénaturer le football et de tuer lentement, mais sûrement le plus beau jeu jamais inventé par l’homme.

(Photos sportspress.lu/Jeff Lahr)

Photos sportspress.lu/Jeff Lahr

Article précédentTbilissi: Ambiance, ambiance……
Article suivantLe Luxembourg bat le Kazakhstan 2-1 et offre une victoire à son public