(22/03/2020 – Info sportspress.lu / lequipe.fr – M.V.) Pour le Comité International Olympique et son président Thomas Bach, la situation devenait intenable. Alors que, mardi encore, le mot de report des Jeux de Tokyo était officiellement tabou, un bureau exécutif extraordinaire du CIO s’est tenu dimanche pour étudier la question. Le président Bach avait déjà reconnu la veille que le CIO examinait plusieurs hypothèses.

Une annulation pure et simple « pas au programme »

Dans une lettre à l’attention des athlètes du monde entier, Thomas Bach a écrit qu’un report était actuellement à l’étude et qu’une décision serait prise dans les quatre semaines. Le bureau exécutif du CIO relève dans son communiqué toutes les difficultés qu’engendrerait un report, des « millions de nuits d’hôtel déjà réservées » à « l’adaptation du calendrier des 33 sports concernés ».lire aussi

Le CIO indique avoir entamé des discussions approfondies avec les différentes parties prenantes, au premier rang desquelles le comité d’organisation et les autorités japonaises. « Le CIO est confiant que ces discussions seront finalisées dans les quatre semaines », précise le communiqué.

En revanche, le CIO indique que l’option d’une annulation pure et simple de la compétition « n’est pas au programme ».

Les demandes de report des JO augmentent

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here