(07/09/2021 – Info sportspress.lu / lessentiel.lu) Dans une rencontre amicale où le sélectionneur Luc Holtz avait décidé de faire tourner après deux matches en une semaine, le Luxembourg a obtenu mardi 7 septembre, sur la pelouse du nouveau stade, un match nul contre le Qatar (1-1).

2000 spectateurs présents pour ce second match au Stade de Luxembourg ont assisté à la première titularisation du jeune Yvandro Borges, 17 ans. L’ailier des U19 de M’Gladbach n’a pas attendu bien longtemps pour se montrer en trouvant le poteau après une percée côté gauche (20e). 

Dangereux sur des actions construites de derrière, le Luxembourg a fait passer des sueurs froides à la défense des Maroon sur une triple-occasion débutée par une frappe de Laurent Jans et conclue par un tir contré de Mica Pinto (22e). Mais c’est Borges, le benjamin du groupe, qui a finalement trouvé la faille sur une offrande d’Edvin Muratovic dans la surface (1-0, 31e).

Décevant dans le jeu, le Qatar est revenu dans le match sur une percée d’Homam Elamin côté gauche qui s’est joué de Laurent Jans avant de battre Anthony Moris (1-1, 43e). Capable de trouver des décalages en seconde période, notamment grâce à Timothe Rupil ou Olivier Thill, le Luxembourg a manqué de précision dans le dernier geste. Les Lions rouges auraient même pu se faire punir si Almoez Ali, seul face à Moris sur un contre, avait trouvé le cadre (68e) ou si Akram Afif (87e) avait été plus précis. 

(L’essentiel/Nicolas Grellier)

Yvandro Borges (11) vient de marquer pour le Luxembourg (Photos sportspress.lu / Jeff Lahr)

Article précédentLe Luxembourg subit la loi de la Serbie (1:4) – But luxembourgeois par Olivier Thill